Comment aider

Aider un membre de la famille ou un ami

La psychose est généralement précédée d’une détérioration graduelle des fonctions intellectuelles et sociales. La reconnaissance des premiers changements et l’intervention pour régler les préoccupations familiales sont la clé du dépistage précoce.  

Offrir son soutien

Il peut être très difficile pour les soignants de savoir comment agir devant un épisode psychotique. Ces épisodes peuvent être effrayants pour tout le monde et particulièrement pour la personne qui les vit, provoquant un stress et une peur extrêmes qui peuvent conduire à l’escalade des symptômes. La psychose désigne une perte de contact avec la réalité, l’incapacité de discerner le réel de l’imaginaire, et s’accompagne d’idées délirantes (des idées fausses sur ce qui se passe ou sur qui on est) et d’hallucinations (voir ou entendre des choses qui ne sont pas là). Souvent, une personne qui vit un épisode psychotique peut ne pas se rendre compte que quelque chose ne va pas. Il est important que les soignants sachent comment reconnaître les signes avant-coureurs d’une psychose et où aller chercher de l’aide.

Comment s’adapter

La psychose peut créer une crise dans votre vie, mais il existe des programmes d’intervention et des services de traitement, ainsi qu’une communauté de personnes qui connaissent cette expérience, pour vous aider. Les sentiments de désespoir peuvent donner lieu à des idées de suicide chez certaines personnes lorsqu’elles font face à ces symptômes pour la première fois. Assurez-vous d’avoir un plan de crise si vous avez déjà eu des idées suicidaires et de maintenir les intérêts et les buts qui donnent un sens à votre vie.