Notre héritage

L’Hôpital Hôtel-Dieu fut établi par les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph (RHSJ), une congrégation de religieuses fondée en France par Jérome le Royer de la Dauversière en 1636. Au milieu du XVIIe siècle, les Religieuses vinrent au Canada pour contribuer à l’ouverture d’un hôpital à Montréal, puis elles furent appelées à poursuivre leur mission soignante en ouvrant le premier hôpital public de la région de Kingston, en 1845.

S’installant d’abord à l’angle des rues Brock et Sydenham, elles soignèrent les immigrants qui arrivaient dans la région en grand nombre, et les centaines d’orphelins dont les parents immigrants avaient succombé à la maladie et à la famine.

En 1892, les Religieuses déménagèrent à l’emplacement actuel de l’Hôtel-Dieu, faisant passer le nombre de lits de 40 à 150. Une chapelle fut construite en 1895 et un couvent en 1897. Une école de soins infirmiers ouvrit ses portes en 1912, et les premières infirmières obtinrent leur diplôme en 1914. Au fil des ans, d’autres services furent ajoutés et d’autres édifices furent construits : les ailes Centenary, Brock et Johnson, puis l’édifice Jeanne-Mance en 1984.

Bien que la mission des Religieuses demeure au cœur de toutes les activités de l’Hôpital Hôtel-Dieu, ce dernier relève désormais de Santé Catholique Internationale, organisme dont la mission est de s’assurer que ses sociétés membres adhèrent à des valeurs catholiques.